Bonne nouvelle! Chercher n’est pas trouver!

J’y ai consacré une bonne partie de mon été, mais il est maintenant chez l’éditeur pour la mise en page. Je parle du livre dans lequel je partage avec vous mes principaux outils, méthodes et stratégies de recherche d’information. ceux que je mets au service de mes activités d’intelligence stratégique et que je partage déjà avec les entreprises que j’accompagne. Bien qu’il soit destiné à tous ceux pour qui l’information compte (chercheurs, étudiants…), les PME étaient au centre de mes réflexions pendant la phase de rédaction. C’est pourquoi il commence par une réflexion sur l’intelligence stratégique en PME.
Dans le deuxième chapitre, je donne quelques clés de compréhension du Web, celles qui me semblent importantes pour mieux trouver de l’information. Je présente ensuite quelques stratégies de recherches car, oui, il existe différentes stratégies pour trouver de l’information et on peut faire beaucoup mieux que simplement soumettre une requête à Google. Je profite de l’occasion pour partager quelques trucs et astuces pour accélérer et améliorer l’accès aux informations.
Dans une deuxième partie, j’envisage l’utilisation d’outils complémentaires qui nous aident à donner du sens aux informations et nous aident aussi à aller au-delà de ce que nous disent les moteurs de recherche. Il s’agit d’outils bien connus dans d’autres contextes d’utilisation qui prennent une dimension particulière dans le cadre d’une activité en intelligence stratégique et nous permettent de dévoiler informations que Google ne connait pas ou qui n’ont simplement pas été publiées. Le premier, le plus simple et le plus efficace sont les cartes mentales (mind maps). Ces dernières nous permettent effectivement de rassembler et d’organiser les informations collectées. Ce qui facilite non seulement le partage des résultats, mais surtout leur analyse. Viennent ensuite des traditionnels outils de management comme le Business Model Canvas, la Stratégie Océan Bleu, les matrices SWOT, PESTEL… Je vous explique comment les utilise dans un contexte d’IE. Il ne s’agit plus de les utiliser pour définir le futur de son entreprise, mais plutôt pour faire des bilans, ou des audits de son environnement. Cet environnement contient non seulement notre entreprise et ses produits, mais aussi et surtout nos clients, nos concurrents et autres parties prenantes.

Publié dans Chercher n'est pas trouver, Livres